Alternativ’aventure prépare des chantiers participatifs au Togo

Article Ouest France, lundi 15 Décembre 2014

L’assemblée générale de jeudi soir a été l’occasion pour l’association Alternativ’aventure de peaufiner son nouveau projet au Togo, mené en partenariat avec le Service d’aide aux jeunes en difficulté (SAJD). Si le projet permet de soutenir des jeunes en difficulté par leur participation dans ce nouveau chantier, il permettra, de surcroît, de venir en aide à un village du Togo.

Un partenariat avec une association togolaise

Ce nouveau chantier repose sur un partenariat étroit, tissé avec l’association locale togolaise, Voisins solidaires. Son projet intitulé Voisins du monde, permettra de réhabiliter un dispensaire de soins à Segbe, village situé à 20 m de Lomé, la capitale.

Celui-ci prend en charge une population de 18 900 habitants qui n’a accès ni à l’eau courante, ni à l’électricité. Aussi, souffre-t-il d’un nombre d’équipements et de matériels très largement insuffisants. « Nous répondons à une demande d’aide du village. C’est une petite pierre que nous apporterons », précise Rémi Touzé, président d’Alternativ’aventure.

« C’est un chantier participatif très ciblé qui n’a pas vocation à résoudre les problèmes de santé mais à favoriser les dispositifs d’accès aux droits », indique Sylvie Dieng, chef de service du SAJD.

Les bénévoles sont dès maintenant sollicités pour offrir leur temps et leurs compétences. Il s’agira de rénover le dispensaire de santé mais aussi d’apporter des soutiens techniques concrets : bouteilles d’oxygène, tables d’examens gynécologiques et d’accouchement, stérilisateur, matériel de suture…

L’école et l’équipe de football ont aussi des besoins : livres, stylos, jeux de maillots, ballons…

Ce séjour solidaire est prévu en novembre 2015, sur une durée de deux semaines. Un comité de pilotage a été constitué et un court séjour préparatoire est prévu en mai 2015 afin de préparer le chantier.

Des activités seront menées au cours des mois à venir afin d’apporter un autofinancement au projet en plus des subventions sollicitées auprès de partenaires financiers : repas, vide-greniers, soirée-concert…

 

Consultez l’intégralité de l’article sur Ouest-France

Publié le 20/12/2014 à 20:14

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

36 + = 42