Chantier Participatif Solidaire – Longraye – 2012

Principe

En partenariat avec l’Association Régionale de Promotion de l’Eco-Construction en Basse-Normandie (ARPE-BN), nous organisons des chantiers participatifs pour la construction et la rénovation de bâtiment agricole, avec des méthodes d’éco-construction, dans le département du Calvados.

Le principe est de faire participer les jeunes à des chantiers afin d’aider à la construction de bâtiments agricoles. L’originalité du projet réside dans les méthodes utilisée, à savoir les méthodes éco-construction ; c’est-à-dire la création, la restauration, la rénovation ou la réhabilitation d’un bâtiment en lui permettant de respecter au mieux l’écologie à chaque étape de la construction, et plus tard, de son utilisation (chauffage, consommation d’énergie, rejet des divers flux : eau, déchets).

Objectifs

    • Sortir de leur quotidien, vivre en collectivité, s’intégrer et s’adapter dans un groupe, en participant à une action utile et donc se rendre compte de son utilité dans un environnement ludique et agréable,
    • Participer à un projet pour aider quelqu’un d’autre qui en a besoin, dans le cas de ce projet, aider le maraicher à la construction d’un bâtiment indispensable pour la sauvegarde de son activité professionnelle,
    • Découvrir différents métiers de l’artisanat, en pratique et au contact des artisans eux-mêmes, qui proposent des formations ayant des débouchés professionnels directs, comme au GRETA de Coutances dans la Manche par exemple,
    • Gagner en autonomie, en confiance et se projeter jusqu’à retrouver un objectif d’avenir.

 

Budgets

280€

 

Partenaires

 Association Régionale de Promotion de l'Eco-construction en Basse Normandie (ARPE-BN) Mairie de Cambes-en-Plaine  Conseil Général du Calvados Association Terre de Liens

Nous allons raconter les 2 jours de chantiers brièvement.

Participants 

    • Jeunes : Alain, Anthony, Dany, Maxime et Vincent.
    • Bénévoles : Edwige, Nicolas, Anthony et Rémy
    • Encadrants : Delphine et Yoan (Propriétaire du Chantier) et Vincent (Responsable de l’ARPE)

Résumé de la journée

Après des mois de préparation avec l’Association Régionale pour la Promotion de l’Eco-construction de Basse-Normandie (ARPE-BN, www.arpe-bn.com) pour mettre en place ce projet, nous y voila !!! Suite à un retard sur le chantier initial de Saint-Aignan, c’est ce chantier à Longraye qui nous a été proposé pour débuter notre participation. C’est donc chez Delphine et Yoann, maraichers, que nous avons passé deux jours en campant sur place, avec les 5 jeunes qui avaient répondus présents : Alain, Anthony, Dany, Maxime et Vincent.

Le rendez-vous était donc pris le lundi 13 août à 8h au siège du SAJD, avec les bénévoles de l’association, Edwige et Rémy, pour les accompagner sur place. Ils seront rejoints plus tard dans la journée par Nicolas, membre de l’association. Un repérage avait déjà eu lieu quelques jours avant par Anthony et Rémy pour faire connaissance sur place avec les propriétaires du chantier.

Une fois l’équipe au complet, nous faisons connaissance en rappelant le but de ce projet, avec Thierry du SAJD, pour voir si tous les jeunes ont bien compris ce qu’on allait faire puis nous chargeons le minibus avec le matériel pour les jeunes (tentes, duvets,…), tout cela fournis par le SAJD. Après les dernières vérifications, nous voici en route pour le chantier. On continue les présentations de chacun pendant le trajet (entre deux ronflements !) et en répondant aux questions sur les inquiétudes de certain sur le programme de ces deux jours. A notre arrivée sur place, Delphine, Yoann et leurs amis (et enfants !) venus pour l’occasion nous accueillent. Très vite, tout le monde est mis à l’aise. Après un café et la visite rapide des lieux, nous voici déjà sur le chantier : tout le monde était impatient de commencer !

Chantier 1 - 2012Yoann présente donc le bâtiment en bref. La structure de base (cloisons, dalle en béton, charpente, toiture,…) a été terminée en juin. Le bâtiment va maintenant être divisé en deux, une partie habitation pour sa famille et l’autre qui fera office d’entrepôt pour son activité professionnelle. Les méthodes d’éco-constructions vont donc être utilisées pour fabriquer cette cloison séparatrice.

Pour aujourd’hui, Delphine sépare le groupe pour faire deux ateliers : le tamisage de la terre et la construction du mur en paille. Il est 9h30, les ateliers commencent. Les jeunes se sont répartis naturellement et intégrés très rapidement au reste du groupe.

C’est parti, au boulot non stop jusqu’à l’heure du repas. Il est préparé par les amis de Delphine et Yoann qui font aussi office de nourrice pour tous les enfants présents. Vers 12h30, nous nous réunissons tous ensemble pour partager ce repas dans une ambiance conviviale, déjà les anecdotes de la mâtinée ressortent !!!   C’est à ce moment là que Nicolas nous rejoint, malgré lui, enfin c’est ce qu’il essaye de nous faire croire !! L’ensemble de l’équipe du SAJD est venue également pour manger avec nous et voir comment tout se passe.

Ensuite, pendant la digestion, nous en profitons pour allez nous balader sur le reste de la propriété pour visiter le maraicher au complet et faire un coucou à l’âne et à la biquette, locataire des lieux. Nous reprenons ensuite le chantier, les ateliers restent les mêmes, chacun changeant de place naturellement pour apprendre et profiter d’autres choses.

Tout le monde s’active, la construction progresse vite. Le temps passe vite, nous terminons cette 1ere journée à 19h30, fatigués mais contents, ce fut enrichissant et joyeux. Ensuite, la pluie arrivant, le montage du camp devient compliqué et … mouillé. Fou rire garanti.

Pour le repas de ce soir, ce sont les jeunes qui s’occupent du barbecue, efficacité et éclat de rire garanti. A la fin, ils ont fini avec le look des mineurs, tout noir de charbon ! Thierry nous rejoint à ce moment là pour passer la soirée avec nous ! Le soleil revenu, la soirée fut agréable se terminant avec les chamalow grillés, une découverte pour tous les bambins du camp.

chantier 2012 - DejeunerAprès de longs bavardages, nous allons nous coucher pour être en forme pour la seconde journée qui s’annonce aussi enrichissante que celle qui se termine. Les jeunes décident d’ailleurs d’inaugurer le bâtiment en étant les premiers à dormir à l’intérieur, craignant d’être mouillés sous les tentes. Première journée réussie. Le réveil, un peur dur après une nuit ponctuée par la pluie, est adouci par l’arrivée des croissants pour le petit déjeuner apportés gentiment par Thierry. Nous reprenons la direction du chantier à 9h. Cette fois-ci, Yoann établi les ateliers pour la matinée, ce sera « récolte de légumes » en plus de la construction du mur en paille car il doit livrer des paniers aux clients le soir même. Alain, Vincent et Maxime l’accompagnent donc pour l’aider à cette tache, impatients d’en découvrir un peu plus sur ce métier. Le reste du groupe continu le travail de la paille, finissant même rapidement la partie du rez-de-chaussée, on devient vraiment des spécialistes.

On commence donc l’étage pendant qu’un autre groupe fait les finitions du premier mur pour pouvoir mettre la première couche d’enduit de terre, ce sera le dernier atelier de ces deux jours.

Nous nous réunissons de nouveau pour le repas du midi dans une ambiance encore plus chaleureuse, avec en plus du soleil ! Avant la dernière reprise, on range notre camp pour repartir le soir, avec un peu de nostalgie. Ensuite, les paniers de Yoann étant finis, tout le monde se remet à la construction en paille jusqu’à 16h. Yoann (l’autre !), ami de la famille, prend en main l’atelier de la pose de l’enduit de terre sur la paille en nous expliquant, très pédagogiquement, comment faire pour le réaliser.

chantier 2012 - travauxAprès une démonstration pratique, les jeunes mettent les mains dans la boue, joyeusement, pour la dernière heure passée dans ce bâtiment. Notre participation à ce chantier se termine donc les mains (et le visage quelques fois … !) remplies de terre et la tête pleine de souvenirs, avec l’impression d’avoir aidé Yoann et Delphine du mieux que l’on pouvait !

Vincent, responsable de l’ARPE-BN, nous rejoint pour faire le bilan de notre participation, pour avoir l’avis des jeunes sur ce projet.Il propose à Vincent et Anthony de venir le voir directement à l’ARPE-BN car ils sont intéressés pour découvrir les métiers et les formations de l’éco-construction. Enfin, après le rangement, les dernières photos et un « au revoir » à tout le groupe, plein de remerciements pour le travail accompli et leurs comportements irréprochables, nous repartons sur Caen avec plein de souvenirs de ces deux jours passés ensemble. Thierry nous attend au SAJD pour réceptionner tout le matériel et refaire un bilan rapide avec les jeunes. Chacun repart chez soi avec le sourire. Pour l’association, c’est un succès.

Vivement le prochain projet, ce sera sans doute en octobre. Merci à tous ceux qui nous ont aidés à mettre en place ce projet.

N’hésitez pas à contacter l’association si vous avez des questions, des commentaires ou des propositions de projets !

Découvrez l’ensemble des photos de ce projet en cliquant ici

Publié le 15/08/2012 à 14:18

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

30 + = 35