Entretien fait par la Mairie de Cambes en Plaine

Entretien réalisé par la Mairie de Cambes en Plaine – Bulletin Municipal N°22 Juillet 2012

Entretien avec Rémy TOUZÉ

Q : Vous êtes le (jeune) président de l’Association Alternativ’Aventure, dont le siège est à Cambes en Plaine. Quel en est son but ?

R :Aider les jeunes en difficultés, de logement, d’emploi, ou sociales, par le biais de projets dans lesquels ils s’impliquent, afin de les sortir de leur environnement et leur quotidien. Ainsi, deux jeunes ont participé, l’an dernier, au 24 heures du Mans en vélo. Nous travaillons avec le SAJD (service d’aide aux jeunes en difficulté), une émanation de l’ACSEA (Association Calvadosienne pour la sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence). Nous proposons des projets aux éducateurs, qui, une fois validés par ces derniers, sont proposés ensuite aux jeunes via notre association.

Q : Quel type d’activités avez-vous mises en place ?

R : Nos actions concernent trois domaines : le sport, le domaine humanitaire et le maintien du
patrimoine. Pour le premier, deux jeunes vont participer au défi de la Pierre Percée, un raid multisports. En deuxième lieu, nous préparons une expédition vers la Guinée, en novembre prochain, en lien avec Aventuraid. Deux jeunes sont impliqués dans son organisation (préparation, financement…) et l’un d’eux nous accompagnera. Cette expédition, qui comportera deux poids lourds et un véhicule 4/4, qui seront laissés en Guinée, acheminera des matériels scolaires, médicaux et de protection civile. Enfin, nous participerons à des chantiers participatifs solidaires, en collaboration avec l’ARPE (Association Régionale de Promotion et l’Eco construction), qui nous propose d’intervenir sur des chantiers autour de Caen, où les particuliers viennent aider les artisans à terminer les constructions. Fin juillet, une dizaine de jeunes sont volontaires pour cette action.

Q : Qu’est-ce qui vous a incité à fonder ce type d’association ?

R : Depuis deux ans, nous étions six à désirer créer cette association. Nous avions du temps, et une situation, financière notamment, qui nous a donné envie de faire partager notre chance à des jeunes qui n’avaient pas cette possibilité, et de leur ouvrir éventuellement d’autres horizons. Notre projet s’est concrétisé en avril 2011, date de création de l’association.

Q : Comment financez-vous vos projets ? Combien avez-vous d’adhérents à ce jour ?

R :Il y a 18 adhérents aujourd’hui, et les jeunes qui rejoignent l’association, autant de filles que de garçons, sont très motivés. Quant au financement, nous avons d’abord participé à des vide-greniers, ce qui nous a permis de réunir quelques fonds. Nous avons ensuite organisé une après-midi jeux de société en février, participé au marché de Noël, et nous tiendrons un stand gâteaux et sandwichs au bal des sapeurs pompiers en juillet. Enfin, nous demandons des subventions auprès de divers organismes publics ou privés, avec plus ou moins de succès (merci encore à la commune de Cambes en Plaine qui nous a attribué une subvention). Il y a encore du travail.

Propos recueillis par V. CHABBERT et F. FLÈCHE,
Conseillères Municipales

Vous pouvez consulter l’intégralité de l’article en téléchargeant le Bulletin Municipal N°22 Juillet 2012

Publié le 22/07/2012 à 19:13

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 2 =